Sur la route de Compostelle

Les Dames de Haute Savoie poursuivent leur route...


Nous avons reçu de notre amie Lourdes, via Internet, des nouvelles de leur parcours jusqu'à la frontière:
Après notre passage chez vous, où l'on a eu un accueil très chaleureux, de plus vous avez une église très très belle, nous sommes allées à GISCARO au refuge de Françoise et François, nous sommes tombées sur un anniversaire de mariage auquel nous avons participé c'était très sympa mais fatigant car à 7 heures on reprenait la route pour AUCH. Nous sommes arrivées épuisées vers 20 heures. Après un petit restaurant indien nous sommes allées nous coucher au foyer des jeunes travailleurs.
Le 11 après avoir visité la cathédrale Ste Marie d'AUCH nous sommes parties pour MONTESQUIOU. Nous avons marché jusqu'à 19 heures sous un soleil de plomb, Nicole nous a accueillies dans son château et nous a requinqué avec un magnifique soufflé au fromage. Le lendemain, direction MARCIAC, j'ai craqué 3 Km avant l'arrivée, un jeune homme nous a pris en stop pour terminer l'étape. Le 13, direction LABATUT, étape diabolique de 36 Km, Lucette a des ampoules plein les pieds, nous voulions couper l'étape en prenant le bus à MAUBOURGUET, manque de chance le bus n'était pas au rendez vous et nous avons dû continuer à pied. Il était 18 heures et nous étions loin du but lorsque, lors d'une pose sous un figuier, un jeune représentant étranger a remarqué notre fatigue, il s'est arrêté et nous a emmenées à LAMBEYRE, nous n'avons pas trouvé d'hôtel mais M. le curé nous a hébergées au presbytère. Le lendemain il nous a fait un petit déjeuner terrible.
Le jeudi 14, le trajet s'est fait sur la route pour aller jusqu'à MORLAAS, nous avons été hébergées dans une salle prévue pour les pèlerins à l'intérieur d'un camping, le soir passage de la transhumance au village. Vendredi direction LESCAR nous nous sommes perdues en chemin car il n'y avait plus de balisage, nous sommes arrivées avant 18 heures à l'Office de Tourisme où nous avons rencontré des personnes qui, ayant fait le pèlerinage de St Jacques, ont pu nous donner une foule d'informations sur le sujet.
Samedi 16, visite guidée de la cathédrale et départ pour PAU avant de prendre le train du retour. Violette et Lucette continuent leur chemin, elles doivent retrouver dimanche un groupe de 7 personnes qui va les accompagner pour la traversée du col du Somport.
 

Venues de la Haute Savoie...


Elles sont trois, Violette, Lucette et Lourdes (Loulou pour les intimes), originaires d'Annemasse en Haute Savoie. Elles ont décidé de fractionner leur route sur plusieurs années. En 1997, elles ont parcouru la route de Saint Jacques sur le tronçon allant du Puy en Velay à Conques. L'année suivante elles sont allées de Rocamadour à Moissac. Puis, en 1999, d'Arles à Carcassonne. Autant dire qu'elles ont parcouru, pour se mettre dans l'ambiance, les trajets reliant les haut-lieux du pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle.
Cette année, elles ont pris le départ de Toulouse avec l'objectif d'arriver à Compostelle. Seule, Lourdes, pour cause de reprise du travail, ne les suivra pas jusqu'au bout... elle les laissera avant de franchir les montagnes. Oloron Sainte Marie sera son terminus.
Avant d'arriver chez nous, elles ont fait étape à L'Isle-Jourdain où elles ont reçu un accueil chaleureux à l'Office de Tourisme. Bonne route, bonne marche et bon pèlerinage mes amies...
 

Les pèlerines lors de leur passage chez nous